Témoignages

Des personnes satisfaites de l'accompagnement global DifAndCo ont tenu à témoigner. Voici leurs récits, questions, sans détours ni censure.
Un grand merci à eux.

Céline

Merci pour tous vos témoignages !

" J’ai 50 ans et à chaque fois que je cours - je fais du marathon - j’ai des crampes dans l’ischio-jambiers gauche (santé physique). Le samedi, chaque semaine, j’ai besoin d’une journée « off » : je m’effondre d’épuisement, j’ai peur du burn-out (santé spirituelle, croyances).

Pendant 1 an (2016), j’ai revu mon alimentation selon des données scientifiques (diminution des laitages, protéines et matières grasses le matin, diminution du gluten), mon rythme horaire de vie globale (je travaille moins tard le soir, je fais des micro-siestes en fonction de mes besoins), ainsi que mon état d’esprit général, surtout dans ma pratique sportive. Les résultats avec DifAndCo ont été tels, que mes collègues de clubs m’ont soupçonné de me doper ! "

 Patrick J., 50 ans, conseiller indépendant, janvier 2017.

" A 53 ans, je me sens ralentie par mon corps (santé physique). D’une taille 38 il y a 25 ans, j’ai pris 20kg en 10 ans (santé physique) en achetant une affaire de boulangerie (santé sociale, environnement).

J’ai souvent « une boule » à l’estomac qui me bloque à m’exprimer (santé mentale, qui s’exprime dans le corps, avec des impacts dans la vie sociale). Aujourd’hui je souhaite prendre soin de moi, sans me priver. Je ne sais pas par où commencer, car j’en ai marre de me culpabiliser (croyances) "

Nathalie C, 53 ans, technicienne, juin 2017

" Je fais des insomnies quasi toutes les nuits : quand j’étais plus petit, j’attendais toujours que mes parents rentrent tard le soir pour m’endormir, après le départ de la nounou.

Je me suis toujours senti en marge des autres, pas comme les autres. Dyslexique diagnostiqué à 12 ans, je suis maintenant identifié comme surdoué. Entre douance et déficience, je ne sais plus comment me situer dans mon quotidien (croyances, spiritualité). J’aimerai me sentir bien dans ma vie, surtout pour donner l’exemple à mon fils de 3 mois (santé sociale) "

 Grégory Q., 39 ans, chef d’entreprise de 15ETP, janvier 2018

" Directeur de ma boite, je recherche des bouffées d’oxygène qualitatives pour me faire du bien (santé physique). Je souhaite me sentir connecté à mon moi profond (santé mentale), avec une stabilité énergétique et moins de coup de mou (santé physique). En prenant soin de ma santé de manière globale, je sais que je le verrai naturellement sur mon poids. "

 Colin C., 33 ans, octobre 2017

" Céline, pouvez-vous m’aider à recourir 3 fois par semaine et préparer un semi-marathon dans 6 mois ?

► Oui Patrick, je commencerai les efforts physiques en course une fois que j’aurai le certificat médical de votre médecin attestant que tout est bon du point de vue de vos analyses de sang… 

 Deux mois après, ce n’est plus seulement un chef d’entreprise de 80 salariés que je devais remettre en forme globale…c’est un homme diabétique de type 2 que je devais remettre en confiance de ce qu’il pouvait faire dans sa vie sociale et avec son corps. "

Patrick A., 52 ans, expert-comptable

" J’ai l’impression que je mets plus de temps à faire les choses, je me sens stressé et ça m’inquiète pour la suite. Je ressens des difficultés à me remettre de mes séparations (santé sociale), je m’interroge beaucoup sur moi (santé mentale), je me sens fragile et la pression au boulot (santé sociale) me fait peur pour ma santé, bien que j’adore mon métier. »"

Laurent T., 48 ans, août 2017.

Contactez-moi !
06 59 35 68 39